Blog
Laisser un commentaire

Féminin sacré ☽⚘▽

Féminin sacré ? C’est quoi ? Comment le comprendre ? Comment se connecter ou reconnecter à ce féminin sacré ? Comment lier cette notion à la pratique du yoga ?

Définition : notion qui englobe, la façon dont une femme vit avec entièreté, ouverture et volonté d’accomplissement. Pour aller plus loin, il s’agit d’un mode de vie qui s’attache à voir la « féminité » de façon plus ouverte et surtout, plus spirituelle.

Grâce au féminin sacré, la femme s’assume plus volontiers. Elle est épanouie, libre et se défait du joug de la société qui voit la femme de telle ou telle manière (pressions sociétales diverses qui établissent une image de la femme souvent comme épouse et mère).

Elle n’a pas peur de montrer qui elle est, n’a pas honte de son corps, de sa maternité, de ses envies, et de ses menstruations, encore taboues dans certaines sociétés… Avec cette idée sous-jacente de liberté, le rapport à autrui change du tout au tout. Les autres femmes sont comme des soeurs et souhaitent avancer main dans la main (sans rivalité aucune, on peut parler de sororité)

Pour autant, il convient de relever une différence sémantique importante : féminin sacré ne veut pas dire féminité !! Voici la définition de féminité pour percevoir les différences : Ensemble de caractères stéréotypés correspondant à l’image sociale traditionnelle des femmes.

En réalité, on a l’impression que cette définition va aux antipodes du féminin sacré…

Pourquoi ? Parce que ces caractères stéréotypés voient souvent la femme comme sans poils, mince, en talons, bien maquillée… Féminine en soi alors que le féminin sacré invite la femme à s’assumer telle qu’elle est sans artifices et surtout sans répondre aux diktats de la société (principalement patriarcale).

L’énergie féminine est aussi représentée par le YIN, en médecine chinoise. C’est l’énergie froide, lunaire, créatrice, instinctive mais aussi libératrice. Le Yang, quant à lui est représenté par le côté masculin. C’est le côté solaire, lumineux, cartésien.

Le Féminin sacré nous relie à la nature

Cette conception spirituelle, que l’on retrouve également en yoga, est formellement attachée à la Mère Nature. Cette belle analogie de la féminité s’attache à dire que la fertilité des femmes est commune à celle de la Terre. Il y a une connexion sacrée entre cette dernière et le féminin sacrée. L’idée est d’entretenir, prendre soin de ce qu’il y a de plus précieux en nous : l’énergie créatrice féminine.

Analogie avec la Lune. Exemple de l’ouvrage de Miranda Gray « Lune rouge » . Les cycles menstruels féminins et lunaires sont étroitement liés. Le cycle menstruel moyen dure entre 21 et 35 jours, le cycle de la lune 29 jours, 12 heures et 44 minutes.

Cette synchronisation quasi parfaite serait la représentation du “féminin sacré” d’après Miranda Gray, auteure et maîtresse spirituelle.

Même si durée du cycle menstruel n’est pas exactement similaire, et si parfois les deux cycles ne correspondent pas parfaitement, ils sont connectés, à quelques jours près. Pour plusieurs raisons, l’instinct féminin est relié au cycle de la Lune. Nos cycles sont liés à la Lune. La compréhension des cycles féminins se décline en plusieurs phases :

☾ Lorsque l’ovulation est calée avec la Pleine Lune et que les règles arrivent vers la Nouvelle Lune, on l’appelle alors le cycle de la Lune Blanche. C’est le cycle de la « bonne mère », de la femme maternelle et aimante. Les énergies qui s’en dégagent sont créatrices et tournées vers les autres. Ce cycle de lumière dégage de belles énergies d’amour et de bienveillance.

☾ À l’inverse, quand l’ovulation est intercalée avec la Nouvelle Lune et que les règles apparaissent proche de la Pleine Lune, on l’appelle alors le cycle de la Lune Rouge. Appelé aussi cycle de la « sorcière ». Il représente la femme indépendante et tournée sa propre élévation. Ce cycle anime une ferme envie d’aller de l’avant, de vivre, de profiter sans relâche. Les énergies qui s’en dégagent sont créatrices, intuitives et très tournées vers le développement intérieur.

Et appliqué au yoga, ça donne quoi ?

Se connecter grâce au yoga dans sa pratique. Déjà par rapport au saison, comme évoqué précédemment grâce à certains mouvements. En voici quelques exemples.

☾ Yoni Mudra : en sanskrit, le mot « yoni » signifie utérus. Ce dernier symbolise ainsi l’énergie créatrice, l’origine de la vie et la fertilité. Il se représente en une forme de losange où les pouces et index se joignent. Pour en ressortir les énergies, il convient de le placer vers le bas ventre, en posture assise comme le tailleur ou en Konasana allongé.

☾ Kali mudra : Ce mudra vient originellement de la déesse hindoue Kali Ma. Cette dernière détruit et reconstruit. C’est la déesse de la renaissance. Pour qu’une nouvelle vie puisse se développer, quelque chose d’obsolète, ancien doit alors être détruit. Ce mudra permet entre autres de détoxifier et d’évacuer le stress en faisant ressortir, toutes les énergies énergies négatives du corps.

☾ Posture de la déesse : Ce geste va faciliter l’ouverture des épaules et de la poitrine lors de la pratique des Asanas. Utkata Konasana permet de réveiller la déesse qui sommeille en nous. La déesse nous invite à donner de l’expansion au féminin sacré. Cette posture révèle une forme de beauté, de force et de symétrie.

En conclusion, des analogies et des similitudes avec la nature se retrouvent dans le féminin sacré. La meilleure façon d’y être connecté est de bien comprendre son corps et les fluctuations physiques, émotionnelles, psychiques et hormonales que ce dernier connaît chaque mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s