Blog
Laisser un commentaire

« Zen mais (très) en colère »

Pour reprendre les termes employés dans une Tribune écrite par un collectif de professeurs de yoga, nous sommes zen, mais (très) en colère. Et pour cause : un arrêté préfectoral pris à Nice, nous empêche d’exercer notre activité… Cette situation pleine d’incompréhension nous invite ainsi à élever nos voix, pour contester cette mesure arbitraire.

En colère car la fermeture des salles est intervenue subitement et surtout, sans préavis, ni concertation préalable. En colère car beaucoup sont contraints et forcés de cesser leur activité. En colère car après des mois de confinement, un manque à gagner commence à se faire sentir. Après des mois de confinement, un été mi-figue, mi-raisin et une seconde fermeture, notre activité se trouve de plus en plus menacée. Nous ne souhaitons pas nous plaindre à tort, nous constatons une injustice dans cette décision hâtive et disproportionnée. Depuis des mois, à Nice, à Cannes et à Menton dans les studios où j’enseigne, toutes les mesures ont été respectées à la lettre. Aucune contamination n’a été par ailleurs constatée… Et pourtant…

Plus que jamais, dans cette période malheureusement peu encline à la positivité, le yoga à sa place. Plus que jamais yogis et yoginis ont besoin d’un espace où se recentrer, d’ancrer et pratiquer. Plus que jamais le yoga est nécessaire dans une société où tout part en vrille et où l’espoir n’est plus. Avec cette mesure ubuesque ce sont des milliers d’emplois qui sont menacés, des milliers d’entreprises qui risquent de mettre la clé sous la porte. Visiblement aucune considération n’a été prise dans ce sens. À tort.

Malgré cet épisode fâcheux, je garde l’optimisme et le sourire. Je suis intimement convaincue que des jours meilleurs viendront. Jamais, je ne baisserai les bras, jamais je ne leur donnerai raison. Il faudra faire preuve de patience et de résilience. « Inspire. Expire. Inspire l’espoir. Expire la colère… »

Plus que jamais déterminée, c’est dans l’attente de réouvrir que je continuerai mes cours de yoga en plein-air (pour – de 10 personnes) sur la Colline du Château de Nice. Je vous dit à très vite sur vos mats.

N A M A S T E

Cette entrée a été publiée dans : Blog
Avec les tags :

par

Juriste de formation et passionnée par les dessous du monde, la volonté de connaître les gens au-delà les frontières s'est imposé comme une évidence. Les voyages et la photographie sont des atouts pour raconter des histoires. Le monde est beau. Il suffit d'aller l'explorer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s