Blog
Laisser un commentaire

Je m’écoute donc je suis

C’est trouver la paix dans en dépit des bruits du monde. C’est parvenir à voyager dans son monde intérieur sans que le monde extérieur ne vienne nous bousculer au point même de nous faire trébucher et tomber. Car c’est cela au fond. Si l’environnement extérieur est un tant soit peu bruyant ou déséquilibré, il devient difficile de se centrer. L’idée est ne pas subir les désordres mais plutôt d’apprendre à les accepter, les contourner pour maintenir une forme de présence. 

À quand remonte la dernière fois que vous vous êtes écoutés ? Sincèrement, véritablement, avec patience, bienveillance et amour ? À quand remonte la dernière fois que vous avez laissé parler votre coeur et vos intuitions? S’il vous semble difficile de répondre à cette question, c’est peut-être parce que cela fait longtemps. Bien trop longtemps. 

Je vous pose cette question car en toute franchise, je suis exactement en train de faire face à cette situation. Ces derniers temps j’ai eu du mal à m’écouter à faire ce que je souhaite faire, à prendre du temps pour moi et pour ralentir. C’est pourtant fondamental car c’est vraiment dans ces moments de pause que l’on s’honore. 

Savez-vous que vous écouter et à fortiori, écouter votre coeur est pourtant la chose la plus importante qui soit pour votre développement. Parfois, nous cherchons une ou des vérités, une ou des réponses comme si elles étaient ailleurs, dispersées, intangibles, invisibles… La quête de cette « vérité » est propre à chacun. Chacun la voit d’une façon différente de son voisin. Le seul point commun est pourtant que votre vérité se loge dans l’espace du coeur. Il est le centre de l’amour que vous portez envers vous même et vous invite ainsi à initier un voyage; celui de votre vie. 

Sans aucune raison nous ne parvenons pas à s’incarner avec plénitude. Pour quelles raisons ?

La première c’est parce que nous regardons ce que fait autrui en essayant de faire pareil. Or chaque personne est unique, à sa propre. histoire, initie son voyage d’une façon différente…Ce mimétisme inconscient et probablement involontaire n’est pourtant qu’illusion. Il n’est pas possible de devenir quelqu’un d’autre…

La seconde c’est le rôle que l’on se donne. Nous nous convainquons qu’il faut écouter d’autres dictats pour « être ». Être quelqu’un en somme. Ce quelqu’un renvoie pourtant à une image faussée de nous-même. Pour se conformer aux autres et rentrer dans des cases, nous nous construisons. Autour d’un modèle préconçu, préétabli. Or cette construction ne repose pas sur le fruit de notre volonté. Il repose davantage sur des conventions sociales, croyances familiales imposées de façon consciente ou inconsciente. En voulant être comme les autres, faire comme les autres vivre comme les autres, comment parvenir à être pleinement soi-même ? C’est une question que je me pose et que nous pouvons tous nous poser à juste titre… 

Je vous donne un exemple : peut-être que vous avez eu l’opportunité de faire des études, qui vous ont conduit sur le chemin du travail. C’est tout à votre honneur. Mais êtes-vous réellement vous-même ? Est-ce que ce travail est ce à quoi vous avez réellement aspiré? Faites-vous les choses avec intention? 

Si je vous pose ces questions c’est parce que je me suis réellement retrouvée dans cette situation. Durant mon master de droit, je n’étais plus sûre de vouloir faire cela. Non pas que ça m’aie déplu bien au contraire. C’était juste que je n’étais pas alignée. Que je n’aimais pas l’idée de rentrer dans une case. La pression sociale est bel et bien existante et elle nous pousse à faire des choses que nous ne souhaitons pas. Nous vivons alors dans le déni le plus total. Déni d’être soi, déni de s’écouter… C’est une véritable négation de Soi. 

S’écouter en apprenant à dire stop. Stop aux choses que nous ne voulons tout simplement pas. Savoir et oser dire non. Cela peut paraître insignifiant … Dire non c’est tout simplement ne pas accepter quelque chose, une situation qui nous déplaît ou ne contribue pas à notre développement et notre épanouissement. Ne pas se forcer à faire des choses que nous ne souhaitons pas un un premier pas vers l’amour de soi. 

S’écouter. C’est avant toute chose se donner de l’amour… C’est en s’écoutant que l’on s’incarne et que l’on est vraiment nous-même. Si nous souhaitons initier un changement en nous, une transformation intérieure, il faut garder à l’esprit que les réponses sont déjà en vous, logées au fond de votre coeur… 

C’est en s’écoutant que l’on vit. Pleinement. J’écoute donc je suis présence. J’écoute donc je suis conscience. J’écoute donc je suis tout simplement. Le fait d’écouter, de vous écouter, de nous écouter ouvre les portes de la beauté d’un monde gouverné par la présence et la liberté. L’essence même de nos existences repose sur le fait d’accueillir. Accueillir nos sensations, nos émotions, nos ressentis…  À terme, nous devenons plus conscients et a. fortiori, plus à l’écoute de nous-mêmes. Alors ? Pourquoi ne pas essayer d’apprendre à s’écouter et d’être tout simplement …

Texte du podcast à écouter ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s